AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jun Haruno |[U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jun Haruno
Admin || I'm a good Delta.
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 22/02/2009
Age : 25

More About You
Relations:
Don:

MessageSujet: Jun Haruno |[U.C   Mer 22 Avr - 1:04

& &


• MY IDENTITY :

    . Nom : Haruno

    . Prénom : Jun

    . Date de naissance : Un certain cinq mai.

    . Lieu : Nagoya.

    . Continent : Asie

    . Rôle : Un élu.

    . Confrérie : Delta.

    . Don : Hydrokinésie ( pas encore conscient ) & Illusion.

    . Spécialitée : Histoire.


DETAILS :

    . Histoire : Page Suivante.

    . Caractère : On ne peut comprendre la souffrance que lorsqu’on l’a enduré. Ce qui est le cas pour Jun ! D’où pensiez vous que cette froideur provenait ? Notre garçon a longuement souffert du rejet que sa famille lui faisait subir, au bout d’un certain temps l’attitude douce de bonhomme devint tout autre. Transformé par les circonstances, Jun prit des distances avec tout ce qui savait parler une langue humaine; choisissant la solitude. Surtout il ne fallait pas qu’on essaie de devenir son ami, il repoussait chacun des naïfs qui était désireux de l’avoir près d’eux, encore aujourd’hui le jeune homme garde cette façon d’être. Peut être est il un peu plus ouvert, mais n’allait pas vous imaginez qu’il irait chercher la compagnie des autres, il la fuirait s’il le pouvait. Jun accepte mieux la présence, simplement. Il est plus indulgent, sans pour autant faire d’une personne son ami immédiatement, loin de la cette pensée ! Déjà il faut ramer pour qu’il considère une « relation » avec quelqu’un, secondo attirer son attention est un exploit ! Lui, qui se montre si indifférent à tout ce qui peut bien se passer autour de lui, ne s’intéressera pas grandement au monde. Cette manière de se conduire peut sensiblement se confondre avec une attitude de supériorité. Et … c’est une vérité, à moitié fausse, car malgré tout lorsqu’on est doté d’une certaine intelligence et qu’en plus il a un don qui est loin d’être mauvais, de plus il n’a pas à se plaindre de son physique ! Il l’avoue lui-même ce n’est pas la modestie qui l’étouffe, et ses chevilles se portent parfaitement bien ! Jun ne va pas non plus se vanter de qui il est à tous les coins de rues, et à toutes les personnes qu’ils croisent, nan c’est voyant à force de le fréquenter, son comportement en est le miroir tout comme ses paroles !

    Un argument supplémentaire qui compléterait la distance qu’il entretient avec l’espèce humaine : sa susceptibilité. Le garçon a pour habitude de venir à bout de ses problèmes par la force, et donc par la violence, il faut donc éviter de le chercher, Jun ne lésine pas sur la puissance de ses coups ! De plus, le semi-coréen n’est pas des plus bavards, il s’exprime plus facilement avec son corps, et malheureusement ça ne se termine que très rarement bien. Cependant, il choisit les personnes méritantes de recevoir son poing, il s’énerve vite certes, mais il évite de frapper n’importe qui pour n’importe quoi ! Par exemple, Jun ne frappera pas une femme, même sous l’effet d’une colère intense ou d’une humiliation, il répliquera sèchement et durement mais ne portera jamais la main sur l’une d’elles ! N’oublions pas non plus l’exigence du nippon, quand on a été habitué au luxe et que sa famille ne vous rend pas la vie facile on est rarement la à accepter tout et n’importe quoi. C’est le cas de Jun. Il demande beaucoup, d’une personne voir à lui-même, il refuse l’échec ou d’avoir une mauvaise note ! Bien heureusement, c’est une chose qui n’arrive pas bien souvent. Je pense que vous l’avez compris plus haut, Jun est bien loin d’être bête. Depuis sa plus tendre enfance le jeune homme a beaucoup de facilité en cours, et dans toutes les matières, que ce soit sport, scientifique, artistiques, ect… à vrai dire, il ne travaille pas des masses, il assimile et il lui suffit de relire une ou deux fois ses cours volant pour avoir une note plus qu’acceptable. C’est une chose qu’il a du mal à comprendre, que tout le monde n’a pas sa rapidité d’esprit. Par chance il n’a pas hérité d’une grande maladresse, juste un peu sur les bords, des petites bourdes verbales. Quelques gamelles et des mimiques à couper le souffle; mais rien de très grave !

    Comme précédemment cité, Jun a énormément souffert pendant sa jeunesse et il n’y a pas encore si longtemps. Cela a favorisé la fragilité de l’asiatique qui prend pas mal de choses à cœur, et pour lui. Toutes les remarques ils les absorbent or il ne les rejette pas, il les garde en lui et ne peut s’empêcher d’y penser, de se poser des questions. C’est une des raisons qui font de lui quelqu’un de particulièrement sensible, et souvent de mauvaise humeur, signe qu’il ne faut pas aller le titiller. Jun est un garçon qui a très peu d’amis, et le peu qu’il s’est fait depuis petit ont du subir son caractère. D’une part le jeune homme ne supporte pas la trahison, aussi petite soit elle il peut mettre un temps conséquent avant de pardonner. Et quand monsieur décide de faire la gueule, il ne prête plus attention et joue sur l’ignorance qui fait souvent plus mal qu’une parole bien placée, bien que tout dépend du degré de méchanceté utilisé, seulement ce n’est absolument pas le genre de Jun.

    Personne ne connait mieux Jun que Dieu. Pourquoi ? Parce qu’il est bien le seul et l’unique à l’avoir vu dans tous ses états, toutes ses humeurs, toutes ses facettes. Il n’y pas de véritable ‘lui’ juste une façon différente de se comporter avec les groupes de personnes. Il s’agit donc de l’ultime visage de Jun. Celui de l’être heureux et épanoui ! Je vous dirais qu’il y a beaucoup de chemin à faire avant de la voir un jour. Car en le voyant ainsi, on se demanderait presque si ce n’est pas un autre ! Et pourtant non, ses sourires sont sincères et prouvent qu’il s’offre entièrement, quoi que pas tout à fait : pour parler de ses soucies c’est un véritable combat, il faut lui demander encore et encore, le nippon est loin d’être du genre à s’ouvrir facilement et une poignet de personnes sont au courant de son passé. Mais reprenons la où nous apprenions que Jun savait sourire, qu’il était plus joyeux, oui il va jusqu’à délirer, raconter des conneries, rire à pleins poumons ! On peut dire que c’est son bonheur aussi éphémère soit il, il profite autant qu’il le peut de ses moments chaleureux où il se lâche, où toute la pression disparaît. Pendant ces temps il est tout ce qu’il y a de plus charmant, d’ordinaire il l’est tout autant ou du moins il ne se montre pas insolent et fait preuve de respect, Jun ne va pas lancer une remarque inutile pour rien, ce serait de la salive gaspillée ! Ces temps morts sont aussi la pour le montrer dans tous ses états, rougissant, maladroit, blagueur, et j’en passe ! Et souvent cela arrive petit à petit, lentement mais sûrement, le nippon montre des morceaux, c’est un peu comme un puzzle qu’il faut reconstituer. Pour lui c’est un automatisme, dès qu’il apprécie une personne il commence par parler plus, à s’exprimer plus, paraître plus ridicule dans son attitude, évidemment lui déteste cela mais c’est un vrai régale pour son interlocuteur !

    . Physique (5 lignes) :

    . I love/I hate : J'avoue apprécier la bonne cuisine, et particulièrement lorsqu'elle est faite maison, j'ai beau ne pas être difficile j'aime la qualité ! La lecture est une passion que j'entretiens depuis ma jeunesse, tout comme la danse qui me permet de me défouler. Depuis tout jeune j'apprend à la pratiquer avec finesse et classe et je dois avouer que je me débrouille plutôt bien ! Il y a tellement de choses qui me viennent que je ne pourrais toutes les citer: les animaux m'ont toujours attiré, je les trouve adorable, tellement plus au dessus de nous et savoir que l'homme les massacre m'insupporte plus qu'autre chose ! Car oui, je suis un être humain et il m'arrive de détester cette situation, bien que je ne déteste pas la vie, je hais simplement tous ceux qui ont dans la tête de me la pourrir. Tout comme j'ai horreur des araignées, de leurs pattes, de leurs petits yeux; erk ! Je ne suis pas un fervant monsieur propre, à vrai dire le ménage et moi faisons deux, bah quoi on peut pas être parfait en tout ! Je dirais que dormir est bien plus attraillant qu'astiquer, et je dois avouer que de ne rien faire est un réel plaisir. La liste est encore longue, alors je vais vous laisser avec ce morceau, qui, est, amplement, suffisant !

    . Célébrité : Know Jiyong - G-Dragon -


YOU ! :

    . Surnom : Clone, Dipsy ou Chou', à voir ^o^

    . Age : 16 ans =)

    . Où avez-vous connu le forum ? Je l'ai croisé un jour... devant le miroir, moi même et étrangement j'ai reconnu une clone !

    . Comment le trouvez-vous ? Trèèès bien =O

    . Quelque chose à rajouter ? Nan, ou p'tete que si : Vive nous =p

    . Code : Mouhaha ! Quoi è.é


Dernière édition par Jun Haruno le Lun 4 Mai - 13:23, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Haruno
Admin || I'm a good Delta.
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 22/02/2009
Age : 25

More About You
Relations:
Don:

MessageSujet: Re: Jun Haruno |[U.C   Mer 22 Avr - 12:55

    . Histoire :

    Être né dans une de ces familles où l’argent coule à flot n’a pas toujours été un privilège. C’est une chose dont Jun peut très bien vous parler ! Sa famille ? Au jour d’aujourd’hui il ne la considère plus comme telle, mais commençons par le commencement.

    Il avait fallut que Makoto Haruno s’éprennent d’une belle et douce coréenne prénommée Sun Mi, le mariage fut vivement rejeté par le coté Haruno ! Pourquoi ? Hé bien figurez vous qu’ils gardent un « lourd » secret, et cette femme pourrait bien briser leur réputation. Or l’amour fut le plus fort et après moult discussions la relation fut acceptée et les noces eurent lieu quelques mois plus tard ! S’en suivit la naissance d’un être dont l’innocence était total, on lui souhaita bonne chance pour survivre dans cette famille. Jun fut le plus beau cadeau que ses parents pouvaient recevoir, leur bonheur était au maximum ! A dire vrai, les cinq premières années de vie du garçon furent calmes et heureuses, il profitait de sa petite vie comme le ferait un gosse du même âge ! L’amour de ses parents avait, aussi, surpassé beaucoup d’obstacles. Seulement cette joie fut stoppée par le biais d’un accident mortel. Ce soir là, pour la première fois, Makoto et Sun Mi se disputèrent violement. La famille Haruno avait été trop loin en l’insultant de folle pour partir dans l’exagération : ils utilisèrent le terme de ‘monstre’ ! Forcement, cette fois ci ça n’allait pas passer ! Son mari, innocent dans cette histoire mais tout de même coupable d’après son épouse, voulut la raisonner; trouver une solution. Rien n’y fit la jeune femme hurla, elle était prise d’une colère si noire que personne n’aurait pu la calmer en cet instant ! Jun assista a la scène en tant que spectateur du haut des escaliers, apeuré, il les fixait intensément. Il était au bord des larmes.. Je ne vous ai pas encore dit que ses géniteurs étaient tous deux dotés de dons ? Sun Mi pouvait communiquer avec les animaux tandis que son époux contrôlait la télékinésie. Puissants dans leurs arts, personne ne se doutait encore que leur fils avait hérité d’une faculté, eux non plus par la même occasion. Lorsque sonna l’heure du temps mort, chacun des parents partit de son coté, ainsi la peur de Jun fut complète et sa faculté première se déclencha.. Sa mère qui avait pour habitude de se réfugier dans une petite buanderie et de serrer tout contre elle un cousin rose, se dirigea étrangement vers la cuisine et attrapa un couteau de cuisine qu’elle sera d’une façon similaire; seulement la pointe de l’ustensile était dirigée vers elle-même.. Dans un geste rapide et profond elle se le planta, sous le regard traumatisé de Jun ! Elle était désespérée à ce point là ?! Un second événement s’en suivit, la défenestration surprise de Makoto… Le coupable ? L’illusionnisme du garçon. Allez savoir comment, différents gardes se précipitèrent sur Jun et l’embarquèrent loin de ce lieu sanglant. Ce fut le cohue après cet incident, on supposa que son père avait assassiné sa femme et qu’il s’était suicidé par la suite ! Cependant cette version est juste officielle, officieusement tous étaient au courant de la faculté de Jun, comment.. Seul le grand père avait compris directement la situation et il l’avait tout de suite expliqué aux autres membres de la famille !

    L’Eden se métamorphosa d’une lenteur qui incitait à une certaine torture envers Jun, qui devait supporter le rejet constant du clan Haruno. Il était considéré comme une sorte d’animal sauvage qu’on venait de lâcher dans la ville, on était apeuré chaque fois qu’il s’approchait, les enfants l’observaient de loin. Dès qu’on avait l’occasion de le faire retourner dans sa cage, la foule se pressait pour venir en aide limitant leur distance à plusieurs mètres. Les mères se battaient pour refiler la garde à une autre, et c’était une lutte sans fin pour un pauvre gosse. Au final son tuteur fut son grand père, ce grand homme qui avait essuyé les larmes du petit Jun, qui l’avait consolé dans sa peine, et qui le rassurait sur sa nature qui était loin d’être monstrueuse. Pourtant l’aide apporté par celui-ci n’atténua pas la douleur que pouvait ressentir l’orphelin. Ce n’était plus qu’à l’intérieur de l’enceinte familiale qu’on le persécutait, dorénavant à l’école aussi les élèves s’en donnaient à cœur joie. Ce fut à partir de la qu’il devint plus « bagarreur », un rien pouvait le faire démarrer au quart de tour et tout s’enchaînait. Une fois, avant qu’il ne soit enfermé jusqu’à la fin de son année scolaire, son don se manifesta contre un petit crétin qui s’était amusé à le titiller sur ses parents décédés. On frôla de justesse la catastrophe, ce fut son aïeul qui prit en main la situation, Jun devenait incontrôlable et si on continuait dans cette direction: les accidents se multiplieraient, des morts certaines. Durant ces quelques mois où le nippon était en captivassions, on lui apprit à se contrôler, jeune certes mais il assimilait rapidement. Il reprit les cours lors de la rentrée suivante, plus serein, malgré le fait qu’il demeurait un petit gaillard, solitaire. u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jun Haruno |[U.C
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sakura Haruno, Fiche Technique
» Sakura Haruno サクラ春野 [ En essaie jusqu'au 7/10/14]
» Haruno Sakura { En attente de correction }
» [Konoha] Clan Haruno
» Les Secondes A [13/16]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prélude University .. :: WELCOME TO PU. :: . Leave his trace on a parchment .-
Sauter vers: